Assassin’s Creed Rift aurait été retardé de quelques mois, selon un rapport de Bloomberg.

Assassin’s Creed Rift aurait été retardé de quelques mois, selon un rapport de Bloomberg.

D’après un nouveau rapport de Jason Schreier publié par Bloomberg, Ubisoft aurait déplacé la fenêtre de lancement de l’application Assassin’s Creed Rift de quelques mois, de février 2023 au printemps de la même année.

Ubisoft n’a pas encore annoncé officiellement Assassin’s Creed Rift, mais on dit qu’il se déroulera au Moyen-Orient et qu’il s’agissait initialement d’une extension d’Assassin’s Creed Valhalla, devenue ensuite un jeu autonome. La direction du développement de Rift serait assurée par le studio de Bordeaux, qui aurait demandé un délai supplémentaire parce que le développement n’était pas conforme à ce qui était initialement prévu.

À ce stade, Assassin’s Creed Rift devrait sortir au début de la prochaine année fiscale d’Ubisoft, entre mai et juin. Dans un récent rapport financier, Ubisoft avait déclaré avoir reporté Avatar Frontiers of Pandora et un autre jeu non encore annoncé, ce dernier étant Rift.

Ces deux reports laissent Ubisoft avec un programme plutôt faible pour cet automne : octobre verra l’arrivée de Mario + Rabbids Sparks of Hope, tandis que novembre verra le lancement de Skull &amp ; Bones, un titre qui a connu un processus de développement difficile et a été reporté à plusieurs reprises.


Lire aussi:  Grounded va devenir une série animée pour un reportage