Blizzard rachète Proletariat, le studio de Spellbreak.

Blizzard rachète Proletariat, le studio de Spellbreak.

Comme le rapporte GamesBeat, Blizzard Entertainment a acquis Prolétariatle studio de la bataille royale free-to-play Spellbreak.

La nouvelle intervient quelques heures après l’annonce de la fermeture des serveurs du titre, sorti en 2020 après deux ans d’accès anticipé. Selon GamesBeat, l’acquisition de Proletariat apportera de nouveaux effectifs (environ 100 personnes) au personnel du MMORPG World of Warcraft. Proletariat fera partie de Blizzard, et les deux sociétés travaillent ensemble depuis le mois de mai.

« Nous plaçons les joueurs au premier plan dans tout ce que nous faisons et nous travaillons dur pour répondre à leurs attentes et les dépasser », a déclaré Mike Ybarra, président de Blizzard Entertainment.

« Une partie importante de l’attention portée à nos équipes consiste à s’assurer que nous disposons des ressources nécessaires pour produire des expériences que nos communautés vont adorer, tout en donnant à nos équipes l’espace nécessaire pour explorer des opportunités créatives encore plus grandes dans le cadre de leurs projets. Proletariat est parfait pour soutenir la mission de Blizzard qui est d’apporter du contenu de haute qualité à nos joueurs le plus souvent possible. »

Proletariat a été fondé en 2012 par des vétérans de l’industrie qui ont précédemment travaillé pour Insomniac, Harmonix et Turbine. L’équipe a de l’expérience dans la création de MMORPG et comprend d’anciens concepteurs principaux de Asheron’s Call, Lord of the Rings Online et Dungeons & Dragons Online, entre autres.


Lire aussi:  Dragon Ball Super : Super Hero : Luis Manuel Avila confirmé comme nouvelle voix de Gohan