Final Fantasy 16, il serait trop long de faire un jeu en monde ouvert : c’est pourquoi le combat n’est pas au tour par tour.

Final Fantasy 16, il serait trop long de faire un jeu en monde ouvert : c’est pourquoi le combat n’est pas au tour par tour.

Le dernier numéro du magazine japonais Famitsu contient un long article sur Final Fantasy 16où le producteur Naoki Yoshida a révélé de nombreux nouveaux détails sur le RPG tant attendu sur PS5.

Comme rapporté par VGC, la raison pour laquelle Final Fantasy 16 n’a pas un monde ouvert c’est parce que cela aurait pris trop de temps à réaliser.

Quand j’ai joué au premier Final Fantasy, j’ai pensé : « C’est une expérience de jeu digne d’un film », a expliqué Yoshida. « La production, le timing des dialogues, la dramaturgie, le son – tout a été combiné pour créer la meilleure expérience de jeu possible. Dès que je mettais un Chocobo ou un Moogle, j’avais l’impression que l’expérience de jeu était déjà du Final Fantasy. Cette expérience de jeu doit également être ressentie dans Final Fantasy 16 ».

Final_Fantasy_16_Landscape_8

 » Il est également nécessaire de comprendre les grandes lignes de la conception du jeu tout en tenant compte des forces propres de l’équipe. Quand j’y ai réfléchi, je me suis dit qu’un monde ouvert ne conviendrait pas à ce que nous concevons actuellement. « 

« Je veux l’histoire d’un héros qui sauve le monde, car c’est ce qu’est Final Fantasy ; une invocation qui se déchaîne et détruit la carte. Je veux sortir ce jeu le plus tôt possible. Je ne peux pas sortir ce jeu en plusieurs parties », a-t-il ajouté.

« En considérant ces quatre points principaux, je pense qu’il est pratiquement impossible de tout demander. Si nous avions un période de développement d’environ 15 ansnous aurions pu nous mettre au défi avec un monde ouvert [sorride]. Après tout, il est presque impossible en termes de temps et de coût de créer une histoire globale dans un « monde ouvert ».

Lire aussi:  Beyond Good and Evil 2 : les premiers tests externes devraient bientôt commencer.

Final_Fantasy_16_Landscape_6

Parler plutôt de la raison pour laquelle le combat de Final Fantasy 16 est en temps réel et non au tour par tour, Yoshida a expliqué qu’il veut le jeu peut également être apprécié par un public plus jeune.

« J’appartiens à une génération qui a grandi avec les RPG à commandement et à tour de rôle », a déclaré Yoshida. « Je pense que je comprends à quel point cela peut être intéressant et addictif. D’un autre côté, au cours des dix dernières années environ, j’ai vu un certain nombre d’opinions disant ‘je ne comprends pas l’attrait de la sélection de commande dans les jeux vidéo’. » « Cette opinion est en hausse, notamment chez les jeunes publics qui ne jouent généralement pas aux jeux de rôle. »

« Depuis plusieurs générations de consoles, toutes les actions des personnages peuvent être effectuées en temps réel. Des actions telles que « appuyez sur la gâchette et votre personnage tirera un coup de feu » ou « appuyez sur le bouton et votre personnage brandira l’épée » peuvent maintenant être facilement exprimées sans devoir passer par un système de commande », a-t-il ajouté.

final-fantasy-16-announcement-07

« Il est désormais courant que des joueurs plus jeunes que moi aiment ces jeux. Par conséquent, cela ne semble pas avoir de sens de passer par une invite de commande, telle que ‘Battle’, pour prendre une décision pendant une bataille. « 

« Il ne s’agit pas d’une discussion sur ce qui est génial ou non, mais il y a une différence basée sur la préférence des joueurs et l’âge. Il y a également une grande différence entre un système de commandement et un système au tour par tour, qui sont souvent confondus, mais ce sont deux concepts différents », conclut-il.

Lire aussi:  Ys 8 Lacrimosa of Dana sort en novembre sur PS5

« Comme je l’ai dit, je pense connaître le plaisir des RPG à système de commande et je veux continuer à les développer, mais j’ai réfléchi aux prévisions de ventes de Final Fantasy 16 et à l’impact que nous devons avoir. »

Final Fantasy 16 sortira sur PS5 à l’été 2023.