La Pokémon Company poursuit les entreprises chinoises à l’origine d’un clone de Pokémon, Pocket Monster Reissue

La Pokémon Company poursuit les entreprises chinoises à l’origine d’un clone de Pokémon, Pocket Monster Reissue

Comme le rapporte le South China Morning Post (via GamesIndustry.biz), La société Pokémon a choisi de poursuivre six sociétés chinoises responsables de la création d’un jeu mobile qui enfreint ses droits d’auteur.

Le titre en question, Pocket Monster Reissue (également connu sous le nom de Koudaiyaoguai Fuke), présente des créatures très similaires, voire virtuellement identiques, à celles de Game Freak dans ses images promotionnelles et son jeu.

L’un des défendeurs, Jiangyin Zhongnan Heavy Industries Co, a inclus la nouvelle du procès dans un document boursier. La Pokémon Company a demandé au tribunal populaire de Shenzhen une ordonnance empêchant les entreprises chinoises de travailler avec ou de distribuer Pocket Monster Reissue dans le pays asiatique.

Aujourd’hui, The Pokémon Company demande 500 millions de yuans (environ 72,5 millions d’euros) de compensation et des excuses publiques aux entreprises poursuivies. Pour le moment, Pocket Monster Reissue reste disponible dans plusieurs boutiques numériques en Chine.


Lire aussi:  Le Seigneur des Anneaux Gollum, une nouvelle bande-annonce dévoile son gameplay