Personne n’a aimé un tweet d’Electronic Arts sur les jeux à joueur unique.

Personne n’a aimé un tweet d’Electronic Arts sur les jeux à joueur unique.

Il n’est pas rare de voir des sociétés de jeux plaisanter ou faire des blagues sur les médias sociaux, mais parfois, il vaudrait mieux réfléchir à deux fois à ce que vous allez poster, et Electronic Arts le sait très bien.

Dans la nuit du jeudi au vendredi EA a écrit sur Twitter« C’est un 10, mais il n’aime que les jeux à un seul joueur », une tentative de surfer sur la vague du mème « Ils sont un 10, mais… » dans lequel, essentiellement, on juge une personne très bien et on lui reproche ensuite un défaut. Ce message n’a cependant plu à personne, qu’il s’agisse de développeurs, de personnalités importantes du secteur, mais aussi d’utilisateurs ordinaires.

Vince Zampella, chef de Respawn, le studio d’EA, a répondu avec un émoji « facepalm ». Si Respawn est populaire pour le jeu de bataille royale Apex Legends, l’équipe a également travaillé sur Titanfall 2 et Star Wars Jedi : Fallen Order, des jeux aux campagnes solo appréciés par des millions de joueurs dans le monde.

« Comme d’habitude, EA saute sur une tendance, ne la comprend pas et se prend un coup de poing dans la figure. » a déclaré l’auteur de Dragon Age, David Gaider. « Vous… faites des jeux à un seul joueur… » a tweeté l’ancien directeur de BioWare Aaryn Flynnqui travaille maintenant sur Nightingale.

La réponse la plus critique est venue de Zach Mumbach, producteur de Visceral Games, un studio fermé par EA en 2014 qui a créé la populaire série Dead Space (un remake du premier chapitre est en développement).

Lire aussi:  Call of Duty : Vanguard et Warzone reçoivent un pack inspiré d'Alebrijes

« C’est cette société qui a fermé mon studio et licencié une centaine d’excellents développeurs parce que nous faisions un jeu à un seul joueur », a déclaré Mumbach. « De plus, si vous décomposez les notes sur une échelle de 10 points, la plupart des jeux EA ont un solide 6 ou 7. Non pas parce que les développeurs font de mauvais jeux, mais parce qu’EA les oblige à les sortir en urgence. La direction d’EA ne saurait pas ce que ’10’ signifie en termes de jeux vidéo. »

C’est aussi le réalisateur de God of War, Cory Barloga montré son soutien aux jeux à un seul joueur en écrivant simplement : « Jeux à un seul joueur pour toujours ».

Quelques heures après le tweet original, Electronic Arts a fait savoir qu’elle comprenait son erreur. « Critique bien méritée. Nous prenons ce L parce que jouer en mode solo leur donne en fait un 11 », écrit l’éditeur.