Quelqu’un essaie déjà de faire tourner Half-Life 2 sur la Nintendo Switch.

Quelqu’un essaie déjà de faire tourner Half-Life 2 sur la Nintendo Switch.

Hier, Valve a sorti de façon surprenante Portal Company Collection sur Nintendo Switch, un pack qui comprend les énigmes de Portal et Portal 2. Et comme c’était facilement prévisible, quelqu’un a choisi d’essayer d’exécuter… Half-Life 2 sur la console avec des résultats corrects.

L’expérience semble avoir commencé avec OatmealDome, un célèbre dataminer de la Nintendo Switch, qui dans une série de tweets a parlé de la prise en charge par la plate-forme du moteur graphique Source Engine. Selon Oatmealdome, le Source Engine pour Switch est basé sur le portage pour Nvidia Shield et utilise l’interface OpenGL pour le rendu.

La ROM Portal Collection contiendrait l’intégralité de Half-Life 2, à l’exception de la musique et des cartes. Cela ne devrait pas être une surprise, puisque Portal 1 est un mod de Half-Life 2. Oatmealdome souligne toutefois la présence de modèles, de PNJ et de clips vocaux uniquement présents dans le jeu de tir.

Après quelques heures de travail, Oatmealdome a publié une vidéo montrant Half-Life 2 en action sur Nintendo Switch. « Cela fonctionne, d’une certaine manière : le jeu plante occasionnellement, certaines cartes sont impossibles à compléter, les animations des PNJ ont des bugs, les sauvegardes ne fonctionnent pas et les caméras du monde ne se génèrent pas correctement », a-t-il déclaré.

Lire aussi:  Détruisez tous les humains ! 2 Reproduit, bande-annonce des armes publiée

« La principale raison pour laquelle ça marche si bien, c’est que Portal 1 est essentiellement un mod glorifié de Half-Life 2. (Par exemple, le code du joueur de Portal est directement basé sur celui de HL2). Le fait que NVIDIA Lightspeed Studios ait laissé derrière lui une grande partie des actifs de HL2 est également une grande aide « , a-t-il ajouté.

Ces premières expériences pourraient conduire à un portage non officiel de Half-Life 2 sur Nintendo Switch à l’avenir : quelqu’un essaie de créer leurs propres versions du jeu, bien que l’obtention d’un titre approprié puisse prendre un certain temps.