Chicago, fusillade lors de la parade du 4 juillet. Six morts et 31 blessés. Un tireur de 22 ans arrêté

Chicago, fusillade lors de la parade du 4 juillet. Six morts et 31 blessés. Un tireur de 22 ans arrêté

C’était une journée ensoleillée et festive qui a tourné à la tragédie. Un homme – identifié peu après minuit en Italie – a ouvert le feu sur la foule participant à un défilé du 4 juillet dans la banlieue de Chicago, tuant au moins 6 personnes et en blessant 31. Un nouveau massacre de masse secoue les États-Unis lors de l’une des célébrations les plus populaires et les plus fréquentées de l’année, la fête de l’Indépendance, un mois après la tragédie de l’école élémentaire d’Uvalde et quelques jours seulement après que le Congrès a adopté une mesure historique de répression des armes à feu, la plus importante depuis 30 ans.
Du sang sur la parade
Les témoignages
La scène du massacre
Chasse à l’homme
Le tueur a été identifié
Chronique de l’attaque
Du sang sur la parade
La parade de Highland Park venait à peine de commencer, soit depuis une dizaine de minutes, lorsqu’un jeune homme blanc, âgé de 18 à 20 ans, aux longs cheveux noirs et à la carrure fine, selon la description de la police, a ouvert le feu sur les milliers de personnes qui profitaient d’une journée de joie et de détente en famille. Selon des sources policières, citées par le New York Times, le tueur a tiré depuis un toit et utilisé un fusil, qui a ensuite été retrouvé par les officiers.
Les témoignages
« Au début, je pensais que c’était des feux d’artifice, je n’ai pas réalisé que c’était des coups de feu », a raconté un témoin. « Puis j’ai commencé à voir des gens ensanglantés qui criaient et s’enfuyaient. C’était horrible », a déclaré la femme encore sous le choc. « C’était une scène chaotique. J’ai essayé d’appeler ma famille et j’ai découvert qu’elle s’était réfugiée dans un bâtiment proche de la route », a rapporté un autre témoin qui se rendait en voiture au …

Lire aussi:  Un avion prend feu après l'atterrissage, la peur au ventre