Harry Styles : le concert au Danemark est annulé après que la fusillade dans un centre commercial a fait trois morts

Harry Styles : le concert au Danemark est annulé après que la fusillade dans un centre commercial a fait trois morts

Harry Styles devait se produire dimanche 3 juillet à Copenhague, la capitale du Danemark. Toutefois, son concert a été annulé à la suite d’une attaque dans un centre commercial de la ville, qui a fait jusqu’à présent trois morts.

Sur son compte Twitter, l’ancien membre des One Direction a exprimé sa tristesse face à ce qui s’est passé et son amour pour la ville : « J’ai le cœur brisé avec les habitants de Copenhague. J’aime cette ville. Les gens sont si chaleureux et pleins d’amour ».

Dans le même tweet, Harry Styles a exprimé sa solidarité avec les victimes de l’attentat et tous ceux qui ont été touchés : « Je suis dévasté pour les victimes, leurs familles et tous ceux qui souffrent ».

Enfin, il a demandé à ses partisans de veiller les uns sur les autres dans l’après-coup : « Je suis désolé que nous ne puissions pas être ensemble. S’il vous plaît, prenez soin les uns des autres ».

Harry Styles en tournée

Le concert de Harry Styles La tournée annulée fait partie de son « Love on tour 2022 », qui est actuellement dans sa phase européenne, parcourant des pays comme la Norvège, et ces jours-ci la France, la Belgique, les Pays-Bas, l’Allemagne, entre autres.

À la mi-août, sa tournée atteindra l’Amérique du Nord et, à la fin du mois de novembre, il traversera notre continent, en commençant par la Colombie le 27 et en arrivant dans notre pays le 29, pour se produire au Jockey Club.

Danemark : trois morts et quatre blessés graves dans une fusillade dans un centre commercial de Copenhague

La police danoise a déclaré aujourd’hui qu’une fusillade dans un centre commercial de Copenhague, qui a fait trois morts et quatre blessés graves, a également fait 23 autres blessés légers, ce qui porte à trente le nombre total de personnes touchées.

Lire aussi:  Ces crooners qui font les fêtes : "Jour de brouillard", Julien Clerc chez Frank Sinatra

Dans un communiqué, la police de Copenhague a indiqué que trois des blessés ont été soignés sur place pour d’éventuelles balles perdues et ramenés chez eux, tandis que 20 autres personnes ont subi des blessures mineures en quittant le centre commercial.

Parmi les quatre blessés graves, trois se trouvent à Ringshospitalet – dont deux sont stables et un dans un état critique – tandis qu’une quatrième personne, dont on ne craint pas la mort, a été transportée à l’hôpital de Herlev, selon Anders Damm-Hemjdal, responsable du numéro d’urgence 112 dans la région de la capitale, cité par TV2.

La police danoise ne voit aucun signe de terrorisme

Lors d’une conférence de presse ce matin, la police a indiqué qu’elle ne voyait aucune preuve de terrorisme et maintient l’accusation de meurtre à l’encontre du suspect, un ressortissant danois de 22 ans, qui aurait des problèmes de santé mentale.

L’inspecteur en chef de la police de Copenhague, Søren Thomassen, a déclaré que le détenu, qui doit comparaître lors d’une audience préliminaire à huis clos à 13 heures, a agi seul, ajoutant que l’action était préméditée, bien que les motifs ne soient pas encore connus.

Les trois personnes décédées sont une femme et un homme de 17 ans, tous deux danois, ainsi qu’un citoyen russe de 47 ans vivant au Danemark. La police pense qu’il s’agit de victimes aléatoires.

Les quatre blessés graves sont deux femmes danoises, âgées de 19 et 40 ans, ainsi qu’un adolescent de 16 ans et un homme de 50 ans, tous deux suédois.

Lire aussi:  Billy Idol au Pérou : Nouveau stock de billets disponible dans toutes les régions

De son côté, Jens Møller, ancien chef de la brigade criminelle, estime que l’auteur de la fusillade n’a pas tiré au hasard, car si, comme le prétendent les témoins, il avait tiré sur une foule nombreuse, on s’attendrait à ce qu’il y ait plus de blessés.

« Si vous frappez et que trois des victimes sont mortes et que quatre autres sont dans un état critique, alors c’est clairement un tir ciblé », a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, le centre commercial Field’s a déclaré qu’il resterait fermé jusqu’au 11 juillet.

(Avec des informations de EFE)