Avec un passé de crema : Mayer Candelo va entraîner le Deportivo Cali

Avec un passé de crema : Mayer Candelo va entraîner le Deportivo Cali

Le Deportivo Cali de Colombie a annoncé samedi Mayer Andrés Candelo comme nouvel entraîneur de l’équipe professionnelle, qui commencera la semaine prochaine son parcours dans le tournoi final de la ligue colombienne.

« L’Association Deportivo Cali informe ses membres, ses supporters, les médias et l’opinion publique en général, que le professeur Mayer Andrés Candelo a été nommé comme nouvel entraîneur de notre institution », peut-on lire dans le communiqué publié par l’institution sucrière sur ses réseaux sociaux.

« Notre directeur technique sera accompagné des professeurs Dario Sierra et Jorge Amado Nunes », ajoute le communiqué.

Candelo, 45 ans, a entraîné Cortuluá en Colombie en mars 2019 et son premier match professionnel en tant qu’entraîneur a eu lieu lors de la 7e journée du Torneo de la B en Colombie avec un match nul 0-0 contre Boyacá Chicó. Au cours de cette saison, son équipe a terminé troisième du reclassement et a disputé la deuxième promotion de l’année, ce qu’elle n’a pas réussi à faire.

Avec un passé à Universitario

En tant que footballeur, il fait ses débuts en 1995 et c’est au Deportivo Cali qu’il se distingue par sa qualité technique avec le ballon, remportant le titre de champion de Colombie en 1998 et la deuxième place de la Copa Libertadores 1999 avec les Azucareros, qui s’inclinent à cette occasion contre les Brésiliens de Palmeiras en finale du tournoi continental.

Il a joué pour le Deportivo Cali, une institution qui l’identifie comme une idole, et a également porté les maillots de Alianza Llanos, América, Millonarios, Atlético Huila et Cortuluá en Colombie, où il s’est retiré du football professionnel.

Lire aussi:  N'Golo Kanté manquera la tournée américaine de Chelsea en raison de son statut vaccinal contre le Covid-19

Au niveau international, Candelo a déployé son talent sur tout le continent en jouant pour le club argentin Vélez Sarsfield, les clubs péruviens Juan Aurich, Universitario et César Vallejo, et l’Universidad de Chile.

Le 1er juillet, le Deportivo Cali a annoncé que le Vénézuélien Rafael Dudamel ne continuerait pas à être l’entraîneur de l’équipe, une décision prise par les dirigeants « d’un commun accord », les résultats n’ayant pas été bons pour l’entraîneur en Copa Libertadores, en Copa Sudamericana et dans le championnat colombien.

.